Envie de visiter le Chantier médiéval du Bugey ?

Ouverture des portes le 29 juin 2019

En famille, en solo, en groupe, entre amis ...

En attendant plus de précisions sur les visites, les horaires, les tarifs, retrouvez toutes les informations principales dans la plaquette “Montcornelles -SAISON 1-“.

Avec ses élèves ...

Les réservations sont ouvertes pour les groupes scolaires, découvrez nos activités pédagogiques pour les mois de septembre et octobre 2019 !

Consultez les fiches pédagogiques de nos 3 ateliers guidés et de nos 3 ateliers à réaliser en autonomie. Informations et programmation des “journées à thème” à venir prochainement.

Pour bien préparer votre venue à Montcornelles : plan, journée type, tarifs, contact, présentation du parc.

Mais pourquoi les bâtisseurs ont-ils fait comme ça ?

Notre projet a pour objectif principal de remettre le bâtisseur au centre de l’intérêt du public, en valorisant ses savoirs et ses savoir-faire. On priorise :
– l’ouvrier devant l’œuvre,
– le geste devant le résultat,
– le chemin devant la destination.

Regis NAVARRO, fondateur du projet, Directeur du parc et créateur de la fiction Montcornelles

Montcornelles en quelques mots

Histoire vivante

En savoir plus

Le parc Montcornelles, c’est une plongée dans le temps. Dans un vaste chantier de construction d’une ville médiévale, les bâtisseurs mettent en œuvre les techniques de construction du 14e siècle.

Chaque jour, c’est sous les yeux du public qu’ils taillent les pierres, le bois, mesurent, assemblent … pour construire les bâtiments de la future cité.

Un chantier d'aujourd'hui, les techniques d'hier

En savoir plus

Le parc ne propose pas une reconstitution de chantier médiéval : les bâtisseurs travaillent selon les règles actuelles (sécurité, horaires,..), même s’ils mettent en œuvre des techniques anciennes !

Une châtellenie savoisienne

En savoir plus

Le contexte historique choisi pour la fondation de la ville de Montcornelles est le début du 14e siècle. A cette époque, les seigneurs locaux, de longue date installés en Bugey, sont la famille de Rougemont. A partir de 1321, ils sont sous l’autorité du comte de Savoie.

La fondation de Montcornelles, à proximité immédiate du château de Rougemont et à la frontière avec le Royaume de France, est donc envisagée comme conduite par le comte de Savoie, pour la défense de son territoire.

Elle serait administrée comme une châtellenie, c’est à dire un domaine confié à un châtelain (gestionnaire), pour le compte des États de Savoie.

Une ville comme en 1347

En savoir plus

Le début du 14e siècle est une période d’expansion urbaine. Dans les États de Savoie, dont fait alors majoritairement partie le territoire du Bugey, des villes nouvelles sont construites, des hameaux se développent.

C’est dans ce contexte que la ville fictive de Montcornelles aurait pu être fondée. C’est dans ce contexte que nous avons choisi de la situer. L’architecture et les techniques de construction à découvrir dans le parc sont donc celles des alentours de 1347 !

Une coopérative du territoire bugiste

En savoir plus

La société coopérative d’intérêt collective (SCIC) qui met en œuvre le chantier est le fruit de 8 années de travail pour fédérer un collectif large et diversifié autour du projet. La société coopérative est une forme d’entreprise qui permet d’impliquer les acteurs locaux du territoire, tout autant que les entreprises, les artisans, ou toutes les personnes tentées par cette aventure humaine hors du commun.

La SCIC Chantier médiéval du Bugey regroupe aujourd’hui des collectivités et des acteurs du territoire du Bugey, du Haut-Bugey et plus largement du département de l’Ain, autour de valeurs communes liées à l’économie sociale et solidaire.

Une fiction historique

En savoir plus

Si la ville de Montcornelles n’a jamais existé, nous la plaçons en revanche dans une réalité historique tangible et l’intégrons à son territoire d’alors. Avec l’aide d’un comité scientifique réunissant des spécialistes de la période médiévale dans l’Ain, nous souhaitons donner un caractère authentique et pédagogique à son histoire.

Notre fiction narrative pourra même nourrir l’histoire locale en la valorisant et en rayonnant sur tous les autres sites proches qui existaient bien, quant à eux, au Moyen Age !

Les savoir-faire à l'honneur

En savoir plus

Le chantier de Montcornelles est mis en œuvre par des bâtisseurs qui expérimentent et valorisent les techniques de construction du 14e siècle. Les outils utilisés, tout comme les matériaux et les méthodes constructives sont celles employées au Moyen Age.

Venir rencontrer les bâtisseurs c’est avoir la possibilité d’observer les gestes, les savoirs-faire ancestraux, parfois encore vivaces aujourd’hui, transmis d’une génération à une autre, mais parfois aussi oubliés et à remettre au jour !

Ce qui compte à Montcornelles : le geste devant le résultat.

40 années d'épopée !

En savoir plus

Démarré en juillet 2018, le chantier va se dérouler pendant de nombreuses années, le temps de construire, sur 2 hectares, les différents bâtiments de la ville de Montcornelles : forge, halle, tours, fours, …

Le bourg médiéval imaginé va donc prendre forme petit à petit, année après année, pour former dans une quarantaine d’années une petite ville fortifiée du 14e siècle.

Un projet à suivre et à voir grandir, telle une véritable épopée !

Un vaste laboratoire archéologique

En savoir plus

Retrouver les méthodes de construction et les expérimenter est le quotidien de l’aventure Montcornelles. Comme pour toute expérimentation, il y a des limites que nous repousserons au fur et à mesure de l’avancement du chantier. Si nous démarrons par exemple avec des pierres issues des carrières d’Hauteville, il est aussi prévu d’expérimenter l’extraction sur place !

Pour tous savoir sur l’expérience archéologique de Montcornelles, c’est ici en téléchargement : L’expérience archéologique de Montcornelles

icon-car.pngFullscreen-Logo
Aranc

chargement de la carte - veuillez patienter...

Aranc 46.004400, 5.509230

Contact

Société Coopérative d’Intérêt Collectif (SCIC)

Chantier Médiéval du Bugey

Siège basé à ARANC 01110

Adresse postale : 50, place de la mairie

01110 ARANC

Contact : Régis Navarro, Président

Nous écrire

Tel : 06.15.89.66.67

 Contact pédagogique

Pour programmer des activités avec votre classe : Ecrivez-nous

Pour en savoir plus REVUE DE PRESSE MONTCORNELLES